L’ordre ou la justice : faut-il choisir ?

Le projet de loi dit « anticasseurs » sera étudié à l’Assemblée à partir du 29 janvier. Nous en débattons avec l’avocat Henri Leclerc, Président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme.

Pour répondre aux exactions commises par des manifestants lors des mobilisations des gilets jaunes, le gouvernement a décidé de soumettre au vote des parlementaires une loi « anticasseurs ». Le 7 janvier, Edouard Philippe annonçait cette nouvelle loi, visant à interdire aux casseurs identifiés de manifester et à créer un fichier dédié au recensement de ces individus. Mais le texte, accusé d’être liberticide, a déjà été révisé. Alors qu’il va être débattu dans l’hémicycle demain et mercredi, nous nous penchons sur un phénomène de sécurisation qui s’étend depuis les mesures liées à l’état d’urgence, et qui pourrait bien menacer certaines libertés publiques. 

Pour en discuter, nous sommes avec Henri Leclerc, avocat à la cour et Président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme…

L’INVITÉ(E) DES MATINS par Guillaume Erner

Pour en savoir plus sur le site de  France culture


Vous aimerez aussi...