La mort pénale. Les enjeux historiques et contemporains de la peine de mort. Jean-Pierre Allinne, Mathieu Soula (dir.)

« À travers un titre simple mais accrocheur, La mort pénale, Jean-Pierre Allinne et Mathieu Soula éditent les actes d’un colloque organisé par le Centre Aquitain d’Histoire du Droit (CAHD) à l’Université de Montesquieu-Bordeaux 4 en 2013. L’ouvrage rend compte d’une optique interdisciplinaire certaine. Issu d’horizons divers, chaque contributeur a en effet nourri les réflexions sur les enjeux historiques et contemporains de la peine de mort. Ce sous-titre est expliqué dans l’introduction des éditeurs : loin d’offrir aux lecteurs des pages opposant encore une fois une mort « normale » à une mort pénale, le pour au contre, cette publication se voulait dépasser les débats de 1791, de 1908 et de 1981 en embrassant des éléments politiques, historiques et scientifiques. L’objectif est atteint et tous les participants ont pris soin de replacer la problématique dans un contexte historique empreint d’une dimension sociale et politique. En allant au-delà d’une histoire des idées, l’ensemble des contributions convie ainsi à réfléchir à l’élimination létale et pénale, de la fin du Moyen Âge au XXIe siècle (…) »

Lire la suite du compte rendu de Mathieu Vivas dans la revue Criminocorpus de l’ouvrage :

Jean-Pierre Allinne, Mathieu Soula (dir.), La mort pénale. Les enjeux historiques et contemporains de la peine de mort, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015, 208 p.

 


Vous aimerez aussi...