Les Quarante Éléphants, histoire d’un gang de femmes

“A Female Shoplifter,” illustration d’une femme volant à l’étalage, James D. McCabe Jr, 1872 – source : WikiCommons

À Londres, les Quarante Eléphants formaient une bande à part. Première particularité : un organisation criminelle qui a duré plus d’un siècle et demi. Seconde particularité : ses membres étaient exclusivement des femmes.

En septembre 1925, la presse française se fait l’écho d’une bande de voleuses londoniennes sévissant dans les beaux quartiers et parmi les gens de la meilleure condition.

« D’après le Weekly Dispatch, les quartiers riches de Londres et les champs de course d’Angleterre sont fréquentés par de vigoureuses femmes apaches, de haute taille et toujours fort bien mises, appartenant à une bande qui porte le nom bizarre de “bande des Quarante Eléphants”.

Ces femmes se livrent au chantage, au vol dans les magasins, au cambriolage et au vol avec violence. Elles n’hésitent pas à jouer du couteau. » …

Pour en savoir plus sur  JUSTICE le 30/01/2019 par Michele Pedinielli sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...