Affaire Viguier : « Une intime conviction »

Depuis le 27 février 2000, Susanne Viguier, mère de trois enfants, a disparu sans laisser de traces. L’enquête policière a très vite désigné son époux, comme le suspect n°1. Jacques Viguier, professeur de droit public à l’Université de Toulouse, a été incarcéré pendant plus de 9 mois.

Toute la France a suivi les deux procès qui l’ont acquitté en 2009 et 2010. Deux procès qui n’ont pas permis de faire toute la lumière sur ce qui s’est réellement passé ce dimanche 27 février 2000…

Invités de l’émission RTL l’heure du crime du 05/02/2019 :

Antoine Raimbault, réalisateur, son film « Une intime conviction » avec Marina Foïs et Olivier Gourmet.

Maitre Henri Leclerc du barreau de Paris, a défendu Jacques Viguier avec son confrère Me Georges Catala du barreau de Toulouse lors du premier procès en 2009 auprès de la cour d’assises de la Haute Garonne.

Jean-Pierre Vergès, journaliste spécialiste faits divers, réalisateur de documentaire pour la télévision, avait suivi pour le JDD le deuxième procès. 

Pour en savoir plus sur le site de l’émission Rtl


Vous aimerez aussi...