George Stinney Jr d’origine africaine : la plus jeune personne à avoir été condamnée à mort aux États-Unis au XXe siècle.

George Stinney Jr d’origine africaine est la plus jeune personne à avoir été condamnée à mort aux États-Unis au XXe siècle.

En mars 1944, dans la ville de Jim Crow South, la police est venue chercher George Stinney Jr, 14 ans, alors que ses parents n’étaient pas à la maison. Sa petite sœur se cachait dans le poulailler familial derrière la maison quand les officiers ont menotté George et son frère aîné, Johnnie, et les ont emmenés.

Il était accusé d’avoir tué deux jeunes filles blanches, Betty, 11 ans, et Mary, 7 ans. Les corps ont été retrouvés près de la maison où l’adolescent habitait avec ses parents.A cette époque, tous les membres du jury étaient blancs. Le procès n’a duré que deux heures et la sentence a été prononcée 10 minutes plus tard.

Les parents du garçon ont été menacés et interdits d’accès à la salle d’audience. Plus tard, ils ont été expulsés de la ville.

Avant l’exécution, George a passé 81 jours en prison sans autorisation de voir ses parents. Il a été détenu en isolement, entendu seul, sans la présence de ses parents ou d’un avocat.

Son exécution fut un moment horrible pour les personnes présentes. La chaise électrique était trop grande pour lui, les électrodes avaient du mal à se maintenir sur le corps, et son masque aussi était trop grand, si bien que la quarantaine de témoins, dont les parents des victimes, ont pu apercevoir son visage après le premier électrochoc de 2,4 kilovolts, laissant apparaître des yeux grands ouverts remplis de larmes et de la salive dégoulinant de la bouche. Après quatre minutes, le garçon ne respirait plus et fut déclaré mort.

70 ans plus tard, il a été innocenté par un juge en Caroline du Sud.

J’aime l’Histoire et le Patrimoine