L’historien Denis Peschanski dénonce les réseaux sociaux où règne “le droit à l’insulte et à l’expression de la haine”

L’historien s’inquiète du rôle que jouent les “médias sociaux” dans la transmission de la mémoire et l’interprétation de l’Histoire. Il constituent selon lui “une menace pour la démocratie”.

Par Pierre-Marie PuaudPublié le 01/03/2019 à 15:34 sur le site de France3-regions.francetvinfo.fr/normandie

 

L’historien Denis Pescanski / © Max PPP / Olivier Corsan / Le Parisien

 


Vous aimerez aussi...