« Peuple » par Deborah Cohen

Le mot « peuple » sert aujourd’hui à tout mais n’est plus nulle part. Nombreux sont ceux qui s’en réclament ou bien qui prétendent le défendre contre les populismes. Incisif et décapant, ce livre change la perspective ; il montre la nécessité de réinventer des mobilisations qui se passent à présent du mot et se méfient du mythe. « Si peuple est de l’ordre de l’action et non de la réaction, de l’agir et non de l’être, s’il ne rassemble ni ne crée aucune identité prédéterminée et stable, alors peut-être n’avons-nous pas besoin du mot pour commencer à nous retrouver. Il ne sera chez nous ni le mythe puissant déjà tout armé, ni le préalable à la construction d’une entité d’opposition. Alors, si le mot est faible, mais que notre action sur le réel est forte, nous le rechargerons. Peuple est devant nous, mais il a déjà commencé.

Déborah Cohen est maîtresse de conférences en histoire à l’université de Rouen. Elle est notamment l’auteure de La Nature du peuple. Les formes de l’imaginaire social (Seyssel, Champ Vallon, 2010).

Ses recherches portent sur les formes individuelles et collectives de perception et de description du monde social (notamment populaire) dans la France du 18e siècle et de la Révolution.

En 2010, sa thèse est parue sous le titre La nature du peuple : les formes de l’imaginaire social (XVIIIe,XXIe siècles) aux éditions Champ Vallon.

Elle a plus récemment publié : « Peuple émancipé ou peuple à régénérer : les débats du moment révolutionnaire (1789-1795), Revue du Mauss, n°48, 2016, p. 45-58 ; « Vivre comme des chiens ? La vie animale comme modèle et anti-modèle, après l’an II », Annales historiques de la Révolution française, 2014, n°3, p. 59-79 ; « Catégories sociales et discours sur la société », in Christophe Granger, (dir.), A quoi pensent les historiens, Paris, Éditions Autrement, 2013, p. 197-208.

Éditeur : anamosa

Collection / Série : Le mot est faible

– Dédicace de Ludivine Bantigny à Livre Paris sur le stand M28 à 14.00 le dimanche 17 mars

– Rencontre avec Ludivine Bantigny à la Librairie Quai des brumes à Strasbourg à 19.00 le 1er avril

– Rencontre avec Ludivine Bantigny, Déborah Cohen et Mathilde Larrère à la Librairie Mollat le 4 avril

– Présentation de la collection et des deux premiers titres, en présence de Ludivine Bantigny et de Déborah Cohen, le lundi 8 avril au Merle moqueur à 19.00

– Présentation de la collection et des deux premiers titres, en présence de Ludivine Bantigny et de Déborah Cohen, le 20 juin à la Librairie Floury Frères à Toulouse le 20 juin.

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.