Récit du dernier jour d’un condamné à mort

Victor Hugo et la peine de mort• Crédits : Marga Frontera – Getty

En 1829, Victor Hugo publie “Le Dernier Jour d’un condamné” dans lequel l’homme qui va être exécuté parle de ce qu’il est en train de vivre, sans aucune intervention du narrateur. Un texte d’une force inouïe qui montre, fait sentir l’horreur et oblige le lecteur à s’interroger sur l’inhumanité.

Une conférence enregistrée en octobre 2017.

Agnès Spiquel, professeur émérite de littérature française à l’Université de Valenciennes. Agnès Spiquel s’est consacrée d’abord à Victor Hugo et au romantisme, puis à Albert Camus, son oeuvre, ses engagements, ses rapports avec l’Algérie.

Pour en savoir plus sur le site de l’émission France culture

 

Vous aimerez aussi...