« Suspect Device » : punk et violence dans l’Irlande du Nord des « Troubles » (Timothy A. Heron)

Résumé de l’article : “En 1976, le phénomène punk surgit à Londres, remet en cause pendant un instant certains des codes sociaux et des normes culturelles de la société britannique, et est le sujet d’une « panique morale ». La même année, en Irlande du Nord, 297 personnes sont tuées à cause du conflit connu sous le nom de « Troubles ». Les Sex Pistols invoquent l’anarchie dans leurs textes, mais pour les Nord-Irlandais, « Anarchy in the UK » est bien plus qu’une chanson : il s’agit de leur quotidien. Pourtant, alors que le conflit fait rage, alors que protestants et catholiques restent cantonnés dans leurs quartiers respectifs, des centaines de jeunes issus de deux communautés que tout semble opposer se retrouvent semaine après semaine dans les mêmes espaces pour partager une passion commune : celle du punk rock. Cet article s’attache à interroger le rapport de la scène punk à la violence dans une société nord-irlandaise en proie à un conflit ethno-national.”

Lire l’article de Timothy A.  Heron dans le dossier Rock et violence en Europe de la Revue Criminocorpus.


Vous aimerez aussi...