“La disparue du calvaire” (Jacqueline Lefort)

Parution du livre le 14 mars 2019 – 1920 dans un village de Haute-Loire : Léonie et Marceau ont 15 ans et s’aiment d’un tel amour que même la rivalité latente qui oppose leur famille respective n’est pas de nature à compromettre leur projet d’union future. Jusqu’au jour où Léonie disparaît mystérieusement, soi-disant victime d’un vieil ermite vivant à la périphérie du village et qui, se sentant démasqué, se serait suicidé. Mais Marceau rejette cette version qui cache en vérité un complot ourdi par certains notables à des fins mercantiles. 

Seul contre tous il ne peut que s’incliner devant une parodie de justice qui, non seulement a sali l’honneur d’un homme mais n’a pas permis de retrouver sa petite fiancée. Il lui faudra attendre 18 ans avant qu’un événement analogue permette au policier qu’il est devenu, de reprendre l’enquête. La disparition d’une autre jeune fille dans des circonstances à peu près semblables va le ramener sur sa terre natale sur les traces de celle qui n’a jamais pu oublier.

Jacqueline Lefort, Stéphanoise, ancienne élève du Lycée Claude Fauriel, vit au Chambon-sur-Lignon. Après vingt cinq ans passés à Paris au Ministère de la Défense, elle s’est souvenue avoir toujours eu l’envie d’écrire. « Marie au fil du temps » est son quatrième roman.

Éditeur : Mot Passant

Collection : Le coquelicot

 


Vous aimerez aussi...