Ces femmes se sont battues pour avoir le droit de voyager dans les années 1920

Des femmes conversent le long des rives de la Loire à Saumur, en France.

 

Ida B. Wells-Barnett (1862 – 1931) était une journaliste, suffragette et féministe afro-américaine, ainsi qu’une voyageuse régulière. Ce portrait datant de 1893 a été pris plusieurs années après sa tentative infructueuse de poursuivre une compagnie ferroviaire l’ayant exclue d’un wagon première classe réservé aux femmes, avant qu’elle se voit refuser l’octroi d’un passeport en raison de son statut de prétendue « célèbre agitatrice raciale ».

Aux États-Unis, une partie des Américaines ont obtenu le droit de vote en 1920 lors de l’adoption du 19e amendement. Le droit de voyager restait cependant une tout autre histoire.

Comment les femmes se voyageaient-elles en 1920 ? À vrai dire, tout dépendait de leur statut social et de leur destination.

1920 est l’année où de nombreuses Américaines ont obtenu le droit de vote grâce à l’adoption du 19e amendement, aujourd’hui commémoré le 26 août avec le Women’s Equality Day (Journée de l’égalité des femmes). Cet amendement ne s’appliquait cependant pas à toutes les femmes, puisque les femmes amérindiennes, asiatiques et noires des États du sud l’obtinrent des décennies plus tard. Sans parler du droit pour les femmes à voyager en toute sécurité, lui aussi inégal…

Pour en savoir plus sur le site de National geographic


Vous aimerez aussi...