Flics et casseurs

Histoires en miroir de deux policiers en crise contre le laxisme qu’ils attribuent aux autorités et de casseurs qui se disent anti-flics.

“Je rattrape le policier et le mets à terre. Mon but est de le mettre hors d’état de nuire.” (Axel, un casseur)

Lyon, juin 2016. A la fin d’une manifestation contre la loi travail, Axel s’attaque à des policiers de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) qui tentent d’arrêter quelqu’un alors que, selon Axel, ils n’ont pas la moindre preuve qu’il ait commis un délit. Ce jeune homme de trente ans raconte pourquoi il rejoint ceux qui visent la police dans les manifestations …

 
Pour en savoir plus sur le site de France culture.

Vous aimerez aussi...