La vengeance d’un androgame : Petits suppléments à La vengeance d’une femme de Jules Barbey d’Aurevilly

Parution du livre le 15 février 2019 – Après Don Juan des Poules, parodie du Plus Bel Amour de Don Juan (Non Lieu, 2012), Histoire d’une grosse émeraude, éloge du fist-fucking et détournement du Rideau cramoisi (Non Lieu, 2014), Pour l’amour des chats, réinvention du Bonheur dans le crime (Non Lieu, 2016), l’auteur poursuit, ici, son entreprise de donner des « suppléments » aux Diaboliques de Barbey d’Aurevilly. La Vengeance d’une femme transposée au masculin, en un scénario contemporain, il n’est pas interdit de voir, dans La Vengeance d’un Androgame, ponctuée d’allusions à de biens réels faits divers contemporains, une fable – autant cocasse qu’immorale – sur les abus sexuels et l’addiction au sexe des dirigeants politiques de la planète.

Luc Aldric est le pseudonyme, pour les textes de fiction, de Christian Gury, avocat honoraire au barreau de Paris, et essayiste (aux éditions Non Lieu : Lyautey-Charlus ; Proust et Lyautey ; Excentriques et Années folles ; Proust et l’Adoption ; Gide et Lyautey ; etc), diariste sous « l’identité choisie » d’Aldric-Gury (aux éditions Non Lieu : Roger Peyrefitte et Compagnie, Journal d’Arcadie).

Éditeur : Non Lieu Editions 

Collection : A la marge

Nicole Canet
Galerie Au Bonheur du Jour
1 rue Chabanais 
75002 Paris
du mardi au samedi 14H30-19H
www.aubonheurdujour.net