44 ans après la loi Veil : la clause de conscience qui permet aux médecins de refuser les IVG

Conscience. Après la menace d’un syndicat de gynécologues de ne plus pratiquer d’avortement pour se faire entendre du gouvernement, des parlementaires dénoncent une prise d’otage et veulent supprimer la clause de conscience qui permet aux médecins de refuser les IVG, 44 ans après la loi Veil. (La Question du jour, 34 min)

 


Vous aimerez aussi...