Les petits brigadistes : engagements et fugues d’adolescents vers la guerre d’Espagne

Jeunes miliciens à l’arrière des barricades, Le Petit Journal, 1936 – source : RetroNews-BnF

Au début de la guerre civile, la presse relaie les diverses arrivées (et exploits militaires) d’adolescents, garçons et filles, venus gonfler les rangs des Brigades internationales. L’opinion s’émeut de ces enfants « trompés ».

Au commencement de la guerre civile espagnole, la jeunesse des combattants, notamment du côté républicain, fascine les observateurs étrangers. Ils y trouvent également matière pour représenter le conflit par des contrastes simples.

À l’évidence, ces « gosses » incarnent à merveille le topique d’une jeune Espagne antifasciste aux prises avec la vieille Espagne conservatrice : « Que j’en ai vu de ces petits Bara, de ces petites Viala, de ces petits héros, anonymes guérilleros, de 12 ou 13 ans qui lèvent le poing comme de vieux militants et qui meurent comme des hommes » ! Louis Aragon célèbre alors cette « Espagne en armes [qui] a mis sa jeunesse dans la grande lumière des combats »…

Pour en savoir plus le 04/04/2019 par Édouard Sill sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...