L’aumônerie des prisons, des origines jusqu’à nos jours …

“Le 6 février 1619 Monsieur Vincent est nommé aumônier réal des galères par Louis XIII : « c’est ayant compassion desdits forçats et désirant qu’ils profitent spirituellement de leurs peines corporelles ». Par cette nomination, une aumônerie officielle s’étoffe, se structure et le rôle des aumôniers se précise : être autant attentifs aux besoins matériels que spirituels des prisonniers.

« Les pauvres ne sont-ils pas les membres affligés de Notre Seigneur ? Ne sont-ils pas nos frères ? si les prêtres les abandonnent, qui voulez-vous qui les assiste ? De sorte que s’il s’en trouve parmi vous qui pensent qu’ils sont à la mission pour évangéliser les pauvres et non pour les soulager, pour remédier à leurs besoins spirituels et non temporels, je réponds que nous les devons assister en toutes manières ».”

Dossier completeglise.catholique


Vous aimerez aussi...