Le Palais de justice de Paris sous l’œil des chroniqueurs judiciaires et des dessinateurs (vers 1880-vers 1940) – Frédéric Chauvaud

À partir des années 1880 jusqu’à la fin des années 1930, les chroniqueurs judiciaires, qui préfèrent se désigner sous le nom de tribunaliers, ont progressivement inventé une nouvelle manière de rendre compte du fonctionnement de la justice, et en particulier des juridictions répressives. Les tribunaliers de la presse judiciaire parisienne, regroupés en association, se lancent dans diverses publications. De la sorte, ils proposent une visite guidée du Palais de justice de Paris qui entend faire partager l’atmosphère de la cour d’assises et restituer, parmi diverses émotions, les pleurs et les rires.

Ecouter la conférence de Frédéric Chauvaud sur Criminocorpus.

Conférence filmée le 13 décembre 2018 dans le cadre de la deuxième saison du cycle de conférences « Sur la sellette, une histoire de la justice à Paris » proposé aux Archives de Paris en partenariat avec le Comité d’histoire de la Ville de Paris.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Nadine Dardenne (18 avril 2019). Le Palais de justice de Paris sous l’œil des chroniqueurs judiciaires et des dessinateurs (vers 1880-vers 1940) – Frédéric Chauvaud. Criminocorpus. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndkf


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search