“L’Art améliore le monde et quand une œuvre comme Notre Dame se consume, nous nous consumons tous un peu, je crois…”

 

 

“Si ce n’était qu’une histoire de pierres noircies et de bois brûlé, mais non, c’est tellement plus ! C’est un morceau de la beauté du monde qui est blessé, meurtri. C’est un lieu qui élève l’âme, qu’on soit croyant ou pas, et moi j’ai tendance à ne pas l’être, enfin pas au sens religieux. Mais je crois à la beauté des âmes et à la grandeur de l’Homme. Nous ne sommes pas que des tubes digestifs et des comptes en banques ambulants, nous sommes des humains et aspirons, je l’espère, à s’élever vers le beau, qu’il soit en pensées ou en pierres. C’est une douleur qui ressemble à celle de perdre un être cher… Et qu’on ne compare pas cette perte effroyable à tous les malheurs humains du monde qui mériteraient mieux… Même les vieilles pierres symboliques méritent de vivre, et de passer les années… Le passé de notre civilisation, c’est nous, encore une fois croyants ou non. C’est un bout de culture mondiale commune qui est rouge et brûle… … L’Art améliore le monde et quand une œuvre comme Notre Dame se consume, nous nous consumons tous un peu, je crois… Non, ce n’est vraiment pas que de la pierre qui brûle, cette dame-là…” Yvan Michotte

 


Vous aimerez aussi...