“À ces héros qui ont reçu le courage en héritage. La bravoure en testament” – Le Bataillon de sapeurs-pompiers de Paris.

200 ans de protection des populations

L’introduction des pompes de Dumouriez à Paris en 1699 sur la base d’un contrat royal pose la première pierre de ce qui va devenir par la suite le corps des gardes pompes de la capitale. Cette organisation, dont on ne perçoit le fonctionnement que dans ses grandes lignes, connaît des hauts et des bas. Sa taille ne cesse pourtant d’augmenter. À cette époque, la tactique d’attaque des feux est rudimentaire. Seules, la connaissance et l’intrépidité des ouvriers du bâtiment, parmi lesquels sont recrutés les gardes pompes, guident les actions de sauvetage et d’extinction.

Après la Révolution, les gardes pompes prêtent spontanément serment au nouveau régime. Le Directoire, le Consulat et l’Empire n’apportent que peu de modifications à l’organisation qui périclite. Le Premier Consul a bien senti la nécessité de réformer ce corps, mais la réorganisation de 1801, qui suit de près la création de la préfecture de Police de Paris, ne porte pas ses fruits. L’incendie meurtrier du bal de l’ambassade d’Autriche en juillet 1810, lors des festivités de son mariage avec Marie Louise, rappelle à l’Empereur toute l’importance du bon fonctionnement du service d’incendie dans la capitale…

Pour en savoir plus sur le site de

 http://www.pompiersparis.fr/fr/presentation/historique/le-bataillon

Par le décret impérial du 18 septembre 1811, Napoléon 1er confie cette mission à un corps militaire, le Bataillon de sapeurs-pompiers de Paris. A cette époque guerrière, en effet, seul le modèle militaire constituait un gage d’efficacité, d’où la décision de l’Empereur de militariser la première unité de pompiers professionnels de France, et peut-être même du monde. Devenue brigade en 1967, elle est commandée par un officier général et est placée sous l’autorité du préfet de police de Paris.

Un drapeau porte dans ces plis les inscriptions qui retracent l’histoire et le patrimoine de l’unité. Chaque emblème est unique par son appartenance à une unité, par ses décorations et récompenses. Notre drapeau porte sur son avers : « République française – sapeurs-pompiers de Paris » et sur son revers « Honneur et Patrie – Dévouement et Discipline. Campagne d’Orient 1855-1856»…

Pour en savoir plus sur le site de

 http://www.pompiersparis.fr/fr/connaitre-la-bspp/notre-histoire