Il y a cinquante ans, le dernier duel de France

Gaston Defferre, ici de face, a touché par deux fois son adversaire à l’avant-bras, ce qui a fait de lui le vainqueur. AFP

Le 21 avril 1967, le maire de Marseille Gaston Defferre et le gaulliste René Ribière croisaient le fer. Un combat pour l’honneur, malgré la désapprobation de De Gaulle.

Dans un jardin ombragé par des arbustes bienveillants, enveloppé d’une douceur printanière, chemise blanche, col ouvert, manches retroussées, deux hommes, épée à la main, se jugent, se jaugent, puis, sur un signe de l’arbitre, croisent le fer. Quatre minutes plus tard, le combat cesse un des deux duellistes ayant été touché par deux fois au bras. Cette scène n’est extraite d’aucun roman ou film de cape et d’épée. Elle eut lieu il y a exactement cinquante ans, le 21 avril 1967, dans le parc d’un hôtel particulier de Neuilly-sur-Seine …

Publié le 21 avril 2017 à 08h19 – Mis à jour le 21 avril 2017 à 16h57

Pour en savoir plus sur le site de le monde.

 


Vous aimerez aussi...