Henriette Le Belzic et l’horreur du système concentrationnaire nazi

Ravensbrück dans les années 1950. Carte postale. Collection particulière.

Dès les premiers jours de l’été 1940, des centaines de Bretons décident de résister à l’Occupant. Tous ne connaissent pas le même destin. Si certains parviennent à passer entre les mailles du filet de la répression nazie, d’autres s’en sortent moins bien. C’est le cas d’Henriette Le Belzic qui, durant près de quatre ans, survit au sein de l’un des pires système concentrationnaire de l’histoire du XXe siècle, pourtant très riche en la matière. Son expérience, particulièrement émouvante, nous est connue grâce aux mémoires qu’elle rédige 30 ans après le conflit. Déposé aux Archives départementales des Côtes-d’Armor, le précieux manuscrit, présenté par l’historienne Isabelle Le Boulanger dont on a pu par ailleurs apprécier les travaux, vient d’être publié aux éditions Coop Breizh…

Pour en savoir plus lire l’article publié par Yves-Marie EVANNO sur le site de la revue En envor.

En Envor est la revue électronique gratuite d’histoire de la Bretagne contemporaine. Périodiquement, retrouvez en ligne sur votre ordinateur des articles de qualité, richement illustrés, écrits par les meilleurs spécialistes de l’histoire contemporaine en Bretagne. Vous êtes mobile? Pas de problème: téléchargez gratuitement les articles sur votre tablette!

En envor est une revue ouverte; c’est-à-dire que chacun peut y contribuer en adressant au comité éditorial une proposition de texte.

Pour en savoir plus…


Vous aimerez aussi...