L’inconnue d’Isdal

Une affaire très mystérieuse révélée il y a quelques jours dans les colonnes du journal « Le Républicain Lorrain », par le journaliste Kévin Grethen.

Tout commence le Dimanche 29 novembre 1970, il y a donc près de 49 ans, dans l’ouest de la Norvège, près de la ville de Bergen. A quelques kilomètres de là, au cœur d’une vallée sauvage fréquentée principalement par les marcheurs et les randonneurs, une petite fille de 12 ans, accompagnée de son père et de sa petite sœur, fait une terrible découverte : dans une clairière, au milieu d’un amoncellement de pierres, elle aperçoit le cadavre en partie carbonisé d’une femme, dont les deux bras levés  transforment  la scène  en une vision d’horreur.

Lorsque les policiers de Bergen examinent le corps, quelques heures plus tard, ils constatent que toutes les étiquettes des vêtements qui ont échappé au feu ont été soigneusement coupées. Sur d’autres objets, comme des bouteilles en plastique, ou des stylos, les marques ont été grattées pour empêcher l’indication de leur provenance. Bref, toute trace susceptible de révéler l’identité de l’inconnue a été scrupuleusement effacée. Aujourd’hui encore, on ne la connaît que sous le numéro de dossier «134/70» à l’hôpital de Bergen, où a eu lieu l’autopsie. 

Pour le public, cette femme deviendra vite «l’inconnue d’Isdal», le nom de cette vallée perdue à quelques kilomètres de la ville de Bergen… L’enquête deviendra au fil des années l’une des plus grandes énigmes policières de Norvège. Avec Kévin Grethen nous allons vous raconter toutes les pistes suivies, toutes les hypothèses envisagées par les polices de plusieurs pays européens et même par Interpol. Et si nous consacrons une émission spéciale de l’heure du crime à cette affaire ce soir, c’est parce que nous avons des raisons de penser que la solution d’une partie de ce mystère réside peut-être en France, dans la mémoire de quelques auditeurs qui pourraient contribuer à identifier l’inconnue d’Isdal.

Kevin Grethen, journaliste, reporter au journal “Le Républicain Lorrain”. Il a publié un article  sur cette histoire il y a quelques jours, Mathias Ascarazjournaliste et co-auteur du livre : « Le bureau des mystères » qui vient de paraître chez Flammarion.

Pour en savoir plus et écouter le document sonore sur le site de l’émission l’Heure du crime du 9 mai 2019 Rtl


Vous aimerez aussi...