Conférence aux Archives départementales de l’Essonne

La justice du quotidien au XVe siècle, d’après le registre «ordinayre de la prevoste» de Brunoy
Samedi 18 mai à 14h30    

Les Archives départementales de l’Essonne abritent un registre composite qui relate les activités de Jehan Brayz l’aîné entre 1483 et 1490, prévôt nommé par le seigneur de la ville de Brunoy Rogerin de Lannoy. Inexploité par l’historiographie et même absent du recensement des registres de justice médiévaux mené à bien par Olivier Guyotjeannin en 2004, le registre coté A 789 est pourtant d’une richesse remarquable pour la compréhension des modes ordinaires de résolution des conflits au sein d’une petite communauté urbaine.

Outil quotidien d’un juge de proximité et de ses officiers de police, le registre de Brunoy nous montre la justice médiévale dans sa banalité, qui recherche avant tout la réparation et l’accord, plutôt que la punition. Le prévôt cherche moins à « rendre la justice » que de « faire justice », c’est-à-dire de maintenir l’équilibre délicat de la paix par la restitution à chacun de son honneur et de ses droits en cas de préjudice.

Par Liliane D’Artagnan, agrégée d’histoire, attachée d’enseignement et de recherches à Sorbonne Université

RDV : Salle Michel Caillard (gratuit)