« Au Clair de la dune », 3è épisode des chroniques policières de Biscarrosse.(Rémi Lasource)

 

Nouveau Thriller #Biscarrosse #Landes Sortie prévue mi juin à Bisca et sur tous les sites marchands. Un dealer vicieux, une traque, des flics véreux et les grands espaces. Avec en plus de vraies personnes que l’on croise, des locaux et beaucoup d’amoureux des Landes, comme Bruno Dufourny Cindy Vié William Hure Jack Le LouëtYannick Le Toquin Hervé Delrieu Tao Sun Christelle Dispot Cécile Marot-Labertit Fred Marot Cyrille CanAnne Weerens Ronan Illien notamment ! Rémy Lasource

« Au Clair de la dune », 3è épisode des chroniques policières de Biscarrosse.

“Quand j’ai écrit Ressacs sur Bisca beach, je ne pensais pas en faire une série. C’est devant l’engouement de Laurence Schwalm, mon éditrice, aimant l’émotion de ce texte et aussi celle d’un lecteur fan, Bruno Dufourny, qui m’avait demandé de faire une suite pour voir vivre les personnages, que j’ai poursuivi avec Baïnes à Biscarrosse. Pour ce second opus j’avais fait participer de vraies personnes dans la fiction, des flics de Bordeaux, des habitants, des lecteurs et même mon éditrice ! Ainsi a commencé la série des chroniques policières de Biscarrosse qui se poursuit cet été avec son 3è tome « Au clair de dune ».

Rapidement, Arnaud est devenu le héros de ces fictions. Biscarrossais d’adoption, cet ex flic qui a quitté la police pour avoir eu des pratiques musclées reprend du service quand les troubles arrivent avec la saison estivale. Il s’arrange pour aider les forces de l’ordre dans l’ombre comme un shérif aux mauvaises pratiques, avec cette violence qui l’aimante en irriguant ses veines comme les néons attirent les touristes sur le front de mer. Si Arnaud est un type doux, poète à ses heures, il est surtout brutal avec les délinquants et toujours maladroit avec sa petite amie. Et puis il a un vice qu’on adore, l’alcool, et sa rhumerie préférée où il entraîne son foie, le Corto Bar.

Dans « au clair de la dune », il traque un dealer protégé par des flics véreux. C’est l’occasion d’aborder l’épineux problème de la gestion des sources, c’est-à-dire des indics, sur fond de guerre des polices. Il faut savoir qu’une bonne source est souvent un voyou qui informe la police sur ses concurrents… pour mieux travailler. Alors pour ne pas être instrumentalisé, le policier doit trouver la limite entre l’opportunité de faire tomber les bandits et le risque de devenir complice d’un mafieux. Il y a tellement eu de problèmes qu’une doctrine a été établie pour encadrer les enquêteurs quand ils fraient en eaux troubles.

A l’opposé de mes polars de banlieue « les enquêtes de Barbicaut » qui sont des romans réalistes, sociaux mais sombres, je voulais que la série de Biscarrosse soit un lieu pour des histoires solaires qui se déroulent l’été dans une nature belle, bercée par le chant des vagues, avec des crépuscules époustouflants, bref, un paradis que viendraient perturber les dealers des grands centres urbains. Une série d’inspiration américaine entre romans policiers à la James Lee Burke et l’école du montana « Wilderness ». La particularité de ces romans réside dans sa toile de fond, dans les grands espaces mystérieux des Landes, avec une pointe de fantastique qu’incarne Chamane, un vieux chien miteux abandonné qui vit dans la forêt et qui apparaît quand le héros se trouve en difficulté, comme un esprit du rivage.

« Au clair de la dune » sera plus musclé et moins contemplatif que les deux précédents. Il assume son côté polar américain, avec ses couleurs, la violence qui court dans les veines du héros et la guerre des polices. Il sera plus halluciné également, car Arnaud qui sera drogué malgré lui, sera fragilisé en revivant les traumatismes de son passé de flic sous l’effet déformant des psychotropes.

Poète ou cogneur, alcoolique et amoureux, Arnaud est un type touchant qui n’arrive à être utile que quand il arrête de réfléchir pour écouter ses instincts, ce qui lui vaut les reproches de sa petite amie, bien plus cartésienne que lui.”

42 – Portrait du jour : Rémy Lasource, auteur du polar « Barbicaut barbote en idées noires »https://criminocorpus.hypotheses.org/50770


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.