“L’Héritage Van der Meer” de Virginie Cailleau

Dans le Marais Poitevin, le major de gendarmerie André Callemin et sa brigade enquêtent sur l’homicide du jeune Tristan Sauzillon. Parallèlement, ils cherchent à identifier des cambrioleurs en série particulièrement cruels. La dernière victime desdits malfaiteurs semble être le Dr. Élodie Lamarre. En effet, non contents de lui avoir dérobé quatre tableaux abstraits d’assez grand prix peints par son défunt mari ainsi qu’une huile néerlandaise héritée de son père, ils ont également tué son perroquet. Cependant, Callemin devine vite que l’affaire est plus complexe qu’il n’y paraît, et s’intéresse alors à la belle praticienne. Quel lourd passé familial dissimule-t-elle, et quel secret compromettant le Dr. Bernard Dubreuil, transi d’amour, a-t-il découvert en l’espionnant ? Jusqu’où sa belle-sœur est-elle prête à aller pour se venger d’une prétendue captation d’héritage ? Quel artiste du Siècle d’Or a peint l’œuvre léguée par son père, Maurits Van der Meer ? La mort de ce dernier était-elle réellement accidentelle ? Et, surtout, quel lien il y a-t-il avec celle de Tristan ?

Virginie Cailleau vit à Poitiers. Docteur en biologie, elle a jadis connu un bref exil à Paris, dans la communication scientifique, avant de regagner son cher Poitou où elle s’est reconvertie dans la recherche clinique. « L’héritage Van der Meer » est son second roman publié aux éditions Ex Aequo.

Policier – collection Rouge – Grand format – 72 pages – de Virginie Cailleau