Les archives judiciaires du Québec, de la Nouvelle-France à aujourd’hui : historique, usages et enjeux

Les archives judiciaires du Québec, de la Nouvelle-France à aujourd’hui :
historique, usages et enjeux
Journées d’étude sur les archives judiciaires
Montréal (BAnQ Vieux-Montréal), les 1er et 2 mai 2020
Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) – Université de Montréal (UdeM)– Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ)
Appel public à communications

 

Loupe posée sur une pile de dossiers.

Tant par leur ancienneté, par leur volume que par leur qualité, les archives judiciaires du Québec conservées par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et par les tribunaux offrent depuis longtemps un fort potentiel pour la recherche, tout en étant liées de manière intime à la protection des droits des citoyens. Le recours à ces archives est crucial pour de multiples groupes de la société québécoise :

• les historiens, les sociologues, les criminologues et les autres spécialistes des sciences humaines et sociales qui souhaitent élucider des problèmes sociaux comme la transformation des normes ou la gestion de la criminalité, la déviance et la marginalité;

• les citoyens qui souhaitent consulter les décisions les concernant et qui leur permettent de faire valoir leurs droits de même que les juristes et les historiens du droit intéressés par l’évolution du droit ou à la recherche de décisions judiciaires passées;

• les spécialistes des questions autochtones qui cherchent à documenter les revendications territoriales et autres;

• les généalogistes à la recherche de faits et gestes de leurs ancêtres.

Dans le cadre du 100e anniversaire des Archives nationales du Québec en 2020 et désireux de faire le point sur l’historique, les usages et les enjeux entourant ces sources fondamentales de l’histoire québécoise, BAnQ organise, en partenariat avec l’Université de Montréal et le CIEQ des journées d’étude sur le sujet. S’adressant autant au grand public qu’aux experts, elles visent à réunir autour d’une même table des spécialistes de tout horizon qui s’intéressent aux archives
judiciaires ou qui les utilisent.

Le comité scientifique privilégiera notamment les communications qui abordent un ou plusieurs
des thèmes suivants :

• le contexte de création des archives judiciaires québécoises et leur historique de conservation, de la Nouvelle-France jusqu’à nos jours;

• les usages multiples des archives judiciaires pour la recherche tant historique que contemporaine, qu’elle soit faite par des spécialistes ou par des citoyens en général;

• les problèmes entourant l’accessibilité et l’utilisation des informations souvent sensibles contenues dans les archives judiciaires et les enjeux éthiques soulevés par les impératifs parfois contradictoires de transparence de l’État et de protection de la vie privée;

• la situation des archives judiciaires québécoises en comparaison avec celles produites et conservées dans d’autres provinces et pays.

Pour proposer une communication, veuillez faire parvenir les informations suivantes, au plus tard le 30 juin 2019, à journees_archives_judiciaires@banq.qc.ca Les  propositions doivent comprendre un titre, un résumé de 250 mots, une brève notice biographique (de 100 à 200 mots) et vos coordonnées (courriel et numéro de téléphone).

Hélène Laverdure
Conservatrice et directrice générale des Archives nationales
Direction générale des Archives nationales
Bibliothèque et Archives nationales du Québec


Vous aimerez aussi...