Police : le syndicat des commissaires lance un “avertissement” au gouvernement

Police Station of the 7th arrondissement of Paris, Neighborhood Police Unit. Paris, April 2019.
Commissariat de police du 7e arrondissement de Paris, UnitÈ de police de quartier. Paris, avril 2019.

Dans un texte de six pages adressé ce vendredi 21 juin au directeur général de la police nationale, le puissant syndicat des commissaires recense tous les sujets qui fâchent. En tête, la guerre souterraine police gendarmerie. Le SCPN appelle une nouvelle fois à une réforme d’ampleur.

En langage courant, cela s’appelle un brûlot. Le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) s’est présenté ce vendredi 21 juin après-midi en Commission administrative paritaire avec un texte de six pages… au vitriol. Le document a été remis au directeur général, ainsi qu’aux autres syndicalistes. Dans ce courrier sans langue de bois, tous les « points chauds » qui traversent actuellement la maison police y passent. La guerre souterraine avec la gendarmerie et les « inégalités de traitement ressenties par les policiers »; le « manque d’ambition de l’administration », notamment en matière de formation; le véritable bilan de la crise des gilets jaunes et la perspective de jugements pour certains policiers…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Laurent Valdiguié le 21 juin sur le site de Marianne


Vous aimerez aussi...