17 juin 1939 : Eugène Weidmann, dernier guillotiné en public

Image : guillotine dessinée par Graham Everitt, publiée en 1890
The British Library [No restrictions] via Wikimedia Commons

Il y a 80 ans, Eugène Weidmann, surnommé « le tueur au regard de velours », était guillotiné. Amassés devant l’entrée de la prison de Versailles, journalistes et badauds assistèrent à la dernière exécution publique d’un condamné.

Pour en savoir plus sur l’Histoire

Dans nos archives, l’historienne Anne Carol se penche sur les débats entourant la mort des victimes du « grand rasoir national ».

A lire : « Une mort sans douleur ? »

Anne Carol, L’Histoire n°357, octobre 2010

« … Anne Carol ne s’intéresse pas qu’à la mort : elle travaille aussi sur les monstres, la masturbation, les opérations chirurgicale borderline, les affaires de castration, la virilité, toutes choses où le corps est en jeu, notamment sous le regard ou le scalpel des médecins. Elle revendique une histoire du corps et de la médecine plus façon Jacques Léonard que Michel Foucault, plus proche des archives et attentive aux « bricolages » du réel que des concepts et des dispositifs. Des projets ? Une histoire des tribulations du corps de Gambetta, l’exploitation des carnets de visite d’un médecin provençal, un panorama de l’économie de la mort au XIXe siècle, une histoire de l’éthique chirurgicale, et, qui sait, une série de polars gothiques auquel la matière historique ne manquera pas !… »

Anne est historienne. Professeure d’histoire contemporaine à l’université d’Aix-Marseille I et membre de l’Institut universitaire de France, elle a notamment publié Histoire de l’eugénisme en France. Les médecins et la procréation, XIXe-XXe siècle (Seuil, 1995), Les Médecins et la mort, XIXe-XXe siècle (Aubier, 2004, Prix de la Société française d’histoire de la médecine) et Physiologie de la veuveUne histoire médicale de la guillotine (Champ Vallon, 2012). Elle co-anime un séminaire sur l’histoire du corps à l’EHESS et participe à la monumentale Histoire des émotions (Seuil) sous la direction d’Alain Corbin. Dernier livre publié Au pied de l’échafaud – Une histoire sensible de l’exécution …

Pour en savoir plus sur 71 – Portrait du jour : Anne Carol, professeure des universités, historienne du corps, du cadavre et de la médecine :

https://criminocorpus.hypotheses.org/57103

 

 


Vous aimerez aussi...