« Les luttes et les rêves », une histoire des dominés de 1685 à nos jours

« Famille de paysans dans un intérieur », tableau de Louis Le Nain, circa 1645 – source : Museoteca Louvre-Domaine Public

Dans son livre somme Les Luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours, l’historienne Michelle Zancarini-Fournel raconte les multiples vécus d’hommes et de femmes qui ont résisté à l’ordre établi et aux pouvoirs dominants. Entretien.

Dans son dernier ouvrage, l’historienne Michelle Zancarini-Fournel livre « une histoire populaire des dominé.e.s, une histoire située des subalternes qui s’appuie autant que possible sur leur expérience […] tout en étant attentive aux cadres sociaux, c’est-à-dire aux contraintes qui ont pesé sur elles et sur eux. » Un récit extrêmement documenté qui invite à revisiter des épisodes méconnus de l’histoire nationale et à y donner toute leur place à ces anonymes, contraints de résister pour exister.

Propos recueillis par Marina Bellot

Pour lire l’entretien sur le site de Retronews

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.