« Les luttes et les rêves », une histoire des dominés de 1685 à nos jours

« Famille de paysans dans un intérieur », tableau de Louis Le Nain, circa 1645 – source : Museoteca Louvre-Domaine Public

Dans son livre somme Les Luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours, l’historienne Michelle Zancarini-Fournel raconte les multiples vécus d’hommes et de femmes qui ont résisté à l’ordre établi et aux pouvoirs dominants. Entretien.

Dans son dernier ouvrage, l’historienne Michelle Zancarini-Fournel livre « une histoire populaire des dominé.e.s, une histoire située des subalternes qui s’appuie autant que possible sur leur expérience […] tout en étant attentive aux cadres sociaux, c’est-à-dire aux contraintes qui ont pesé sur elles et sur eux. » Un récit extrêmement documenté qui invite à revisiter des épisodes méconnus de l’histoire nationale et à y donner toute leur place à ces anonymes, contraints de résister pour exister.

Propos recueillis par Marina Bellot

Pour lire l’entretien sur le site de Retronews

 


Vous aimerez aussi...