L’arme du crime, Gilles Reix et Perrine Rogiez-Thubert

A travers une cinquantaine d’affaires criminelles historiques connues ou moins connues (de 1610 à 1946), L’arme du crime propose au lecteur de découvrir l’illustre carrière des instruments du crime. Du couteau de Ravaillac à l’œilleton de Petiot, en passant par les recettes empoisonnées de la Brinvilliers, le tranchet de Liabeuf ou la toquante piégée de la mystérieuse Annie Mouraille, cet ouvrage vise à faire découvrir ces armes qui défient toujours le regard des visiteurs, exposées dans les musées nationaux ou les collections publiques ou privées. Le lecteur, immergé dans les scènes de crime racontées comme autant de petites nouvelles avec le jargon policier, suivra la piste de ces objets criminels insolites, à l’histoire tragique mais au destin glorieux. En conclusion de chacun des cas, les auteurs évoquent comment les techniques de criminalistique moderne tenteraient aujourd’hui de faire échouer ces funestes tentatives.

Préface Jacques Pradel
ISBN978-2-8224-0588-1
Éditeur MA Editions – ESKA
Date de publication10/07/2019
Collection Essais et documents



Citer ce billet
Nadine Dardenne (2019, 1 juillet). L’arme du crime, Gilles Reix et Perrine Rogiez-Thubert. Criminocorpus. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndkw

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search