Prisonniers de guerre – Vivre la captivité de 1940 à nos jours (Evelyne Gayme)

Date de parution le 18 septembre 2019 – La captivité et la société française La captivité durant la Seconde Guerre mondiale n’a pas seulement concerné près de deux millions de soldats français détenus pendant cinq ans. En effet, chaque épouse, chaque proche, a supporté la longue absence dans l’inquiétude, et a vécu tout ce temps au rythme de la propagande vichyste. Après la guerre, viendront les difficultés du retour dans la vie familiale et professionnelle et, pour beaucoup, la captivité se prolongera à travers de douloureuses séquelles physiques et psychiques.

Dans cet ouvrage novateur, Evelyne Gayme s’attache à répondre à de nombreuses questions. Quelles furent les véritables conditions de détention dans les stalags ? Comment les prisonniers furent-ils accueillis à leur libération ? Quelle fut leur image dans la société ? Et quelle influence eurent-ils sur l’opinion, par exemple lors des guerres coloniales, en Indochine et en Algérie, notamment ? Le cinéma et la littérature témoigneront de la présence, discrète mais réelle, de cette épreuve dans la mémoire collective. 

Mais c’est le souvenir du sacrifice personnel de leur jeunesse que les prisonniers voudront souvent pérenniser. Dans les années 1970, certains écrivent, racontent, transmettent. S’appuyant sur nombre de ces récits jusqu’alors peu étudiés, Evelyne Gayme met ainsi à nu la forte empreinte laissée par la captivité jusqu’à nos jours dans la société française. Deux index, bibliographie.

Evelyne Gayme est professeur agrégée d’histoire et docteur en histoire contemporaine. Elle a publié de très nombreux articles sur civils et militaires durant la Seconde Guerre mondiale.

Collection Imago éditions

Éditeur IMAGO


Vous aimerez aussi...