Les comités Maurice Audin

Josette Audin et son avocat à Paris en décembre 1957 © Getty / Keystone-France

La mort de Maurice Audin c’était en juin 1957 ; le 11 juin des militaires pénétraient dans le HLM d’Alger où vivait la famille et Maurice devant Josette et leurs trois enfants. En septembre 2008, dans le modeste appartement de la veuve de Maurice Audin, se déroulait une scène exactement symétrique…

► Rediffusion du 18 septembre 2018

C’était à Bagnolet, assise dans un grand fauteuil, que Josette Audin recevait Emmanuel Macron qu’on avait  installé plus bas dans un canapé. Le président s’était fait accompagner de son chef d’état-major à l’Elysée. Pierre, l’un des  trois enfants Audin, se tenait à leurs côtés, vigilant. Emmanuel Macron  avait auparavant rédigé une déclaration où il disait qu’ « en échouant à  prévenir et punir l’usage de la torture en Algérie, les gouvernements successifs avaient mis en péril la survie des hommes et des femmes dont se saisissaient les forces de l’ordre ». Le président avait annoncé aussi une dérogation générale ouvrant une libre consultation sur tous les fonds d’archives de l’Etat qui concernent ce sujet…

Pour en savoir plus et écouter le document sonore sur le site de l’émission Fran ceinter

Les invités : François Dosse : Historien et épistémologue français
 
LA MARCHE DE L’HISTOIRE du Mardi 2 juillet 2019 par Jean Lebrun

Vous aimerez aussi...