Charles Benjamin Ullmo (matricule 2)

« Je me représente la misère que ce doit être, expiant encore, de sentir qu’on a depuis longtemps dépassé le stade où l’expiation est utile. Être encore appelé criminel, alors qu’on a depuis des années cessé d’être l’homme de son crime… »

Alexis Danan – Cayenne

Cette exposition de Philippe Collin présente l’histoire de Charles Benjamin Ullmo, condamné à la déportation en Guyane en 1908. Celui qui reçut le matricule numéro 2 de la déportation succéda ainsi sur l’île du Diable au matricule numéro 1, le capitaine Alfred Dreyfus.

Ce travail est issu d’une longue enquête conduite par Philippe Collin qui l’a conduit sur les traces d’Ullmo jusqu’en Guyane. Philippe Collin poursuit ainsi sa collaboration avec Criminocorpus puisque  la très belle collection de photographies des bagnes coloniaux de Guyane et de Nouvelle-Calédonie réalisées par son grand-père, Léon Collin, est visible dans le Musée d’histoire de la justice. Ces photographies ont également donné lieu à l’édition de l’ouvrage Des hommes et des bagnes aux éditions Libertalia (Dr Léon Collin, Des hommes et des bagnes, Libertalia, 2015) dont le compte-rendu de lecture est accessible ici.

Edition en ligne : Jean-Lucien Sanchez

Pour en savoir plus https://criminocorpus.org/fr/expositions/bagnes/charles-benjamin-ullmo-matricule-2/


Vous aimerez aussi...