La race en France, vue des États-Unis

Pour comprendre les processus d’exclusion visant les minorités raciales en France, la sociologue américaine Jean Beaman distingue citoyenneté politique et citoyenneté culturelle. Mais peut-on traiter un tel sujet en ignorant les groupes majoritaires ?

Depuis les travaux pionniers de Sayad [1], l’immigration en provenance du Maghreb est l’objet de nombreuses publications académiques. S’inscrivant dans cette littérature, l’ouvrage de Jean Beaman porte plus spécifiquement sur la seconde génération d’immigrés d’origine maghrébine. Entreprise ethnographique, il s’appuie aussi sur des entretiens avec quarante-cinq membres de cette génération installés en région parisienne et unis par une identité ethno-raciale ainsi qu’une appartenance à la classe moyenne définie essentiellement par deux critères : la réalisation d’études universitaires et l’obtention d’un emploi de cadre…
 
Pour en savoir plus lire l’article publié par Abdoulaye Gueye , le 4 juillet 2019 sur le site de La vie des idées
 
À propos de : Jean Beaman, Citizen Outsider : Children of North African Immigrants in France, University of California Press

Vous aimerez aussi...