“Filles de la mer” de Mary Lynn Bracht

Corée, 1943. Hana a vécu toute sa vie sous l’occupation japonaise. En tant que haenyeo, femme plongeuse en mer, elle jouit sur l’île de Jeju d’une indépendance que peu d’autres Coréennes peuvent encore revendiquer. Jusqu’au jour où Hana sauve sa sœur cadette, Emi, d’un soldat japonais et se laisse enlever à sa place. Elle devient alors, comme des milliers d’autres Coréennes, une femme de réconfort en Mandchourie. Emi passera sa vie à chercher Hana et à essayer d’oublier le sacrifice que sa sœur a fait. Mais les haenyeo sont des femmes de pouvoir et de force… 

Plus de soixante ans plus tard, Emi saura-t-elle affronter le passé et les horreurs de la guerre pour retrouver enfin la paix ? 

Américaine d’origine sud-coréenne, Mary Lynn Bracht vit aujourd’hui à Londres. Elle a passé son enfance et sa jeunesse au Texas, au sein d’une communauté sud-coréenne, et a été influencée par les épreuves qu’ont endurées sa mère et des milliers d’autres femmes qui ont grandi en Corée après la guerre. Filles de la mer est son premier roman. 

Elle est titulaire d’un M.A. en écriture créative au Birkbeck College de l’Université de Londres en 2015. 

“Filles de la mer” (“White Chrysanthemum”, 2018) est son premier roman.

Éditeur : Pocket (21 février 2019)

Collection : Best