Femmes dans l’Histoire – Alsace

Parution 4 juillet 2019 – Pendant des siècles, les femmes se sont battues pour obtenir des libertés parfois infimes, ou pour être reconnues en tant qu’écrivaines, scientifiques, résistantes, politiciennes, sportives, aventurières… Elles ont marqué l’Histoire ou sont restées peu connues, voire ignorées. Certaines pionnières ont bousculé les préjugés, provoqué les bien-pensants, conquis des domaines réservés aux hommes… Évoquer l’histoire des femmes, forcément, c’est faire de belles rencontres. Leur point commun ? L’énergie qu’elles ont dû déployer pour exister dans un monde gouverné par les hommes !

“Docteur ès lettres, spécialisée en histoire médiévale, Valérie Bach est native de Colmar. Elle enseigne l’histoire et la géographie dans un établissement du secondaire à Strasbourg. 

Journaliste et auteur d’une douzaine d’ouvrages sur l’Alsace, Philippe Wendling est titulaire d’un diplôme d’études approfondies d’arts, histoire et civilisations de l’Europe.

https://www.editions-sutton

 


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Anwen dit :

    « Évoquer l’histoire des femmes, forcément, c’est faire de belles rencontres. » dit l’article.
    En effet, on (re)découvre que les forces agissantes de la Maternité ont créé une humanité droite, docile, disciplinée d’abord, et que, pendant cette époque primitive, quel Paradis était la Terre !… Nulle révolte ! nul mensonge ! nulle rébellion !
    Aussi, c’est pour cela que dans tous les hommes, à moins qu’ils ne soient des monstres, le souvenir maternel a laissé dans l’âme une impression profonde faite de respect et de tendresse sacrée.
    « La vérité se révèle plutôt au cœur de l’homme qu’à sa raison », dit Hippolyte Destrem, parce que le cœur de l’homme est inspiré par l’Esprit féminin.
    Pour trouver la Vérité, il n’y a que deux voies à suivre : celle de la Science et celle de l’Amour.
    La Religion, c’est la voie de l’Amour.
    L’Amour, c’est le lien moral qui unit l’homme à l’Esprit féminin, et c’est ce lien qui est la Religion.
    Cordialement.