201 – Portrait du jour : Isabelle Bourdial, auteure d’une comédie noire ,”Sale temps pour les grenouilles – Attention burn-out “

Cliché photographique- Osny.fr

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus  et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Pour son 201ème  Portrait du jour – Criminocorpus ,et, en accord avec la direction des  Éditions du Loir) – que nous remercions infiniment -, nous utiliserons la biographie publiée sur le site des  Éditions du Loir concernant Isabelle Bourdial, journaliste scientifique, rédactrice en chef des Cahiers de Science et Vie

Isabelle Bourdial  a publié de nombreux ouvrages scientifiques chez Nathan, Gallimard, Flammarion, Atlas et a dirigé la collection “Portail des sciences” publiée chez Larousse. Elle a aussi collaboré aux émissions de télévision E = M6 et Animalia, et aux docu-fictions Homo sapiens et Le Sacre de l’homme…

https://www.leseditionsduloir.fr/

Bienvenue Isabelle sur le site du carnet criminocorpus. Ph.P.

 

“Isabelle naît et grandit à Brive-la-Gaillarde dans le Sud-Ouest. Elle se destine à devenir océanographe, mais ce sont finalement le journalisme et l’écriture qui auront sa préférence. Chef des informations au magazine Science & Vie, puis rédactrice en chef des Cahiers de Science & Vie jusqu’en 2017, elle a publié une vingtaine de documentaires (éditions Nathan, Atlas, Gallimard, Flammarion, Larousse…). Elle a collaboré à plusieurs émissions de TV (E=M6, Animalia…) et à des docufictions (Homo sapiens, Le sacre de l’homme…). Journaliste free-lance et animatrice d’ateliers de lecture, Isabelle compte à son actif deux romans : un policier “Chasseurs d’esprit ” paru en 2016 aux Éditions Lajouanie  et une comédie noire ,”Sale temps pour les grenouilles – Attention burn-out “, paru en mars 2019 (Les Éditions du Loir). Cette comédie noire traite avec humour et dérision d’un phénomène de société et fait la part belle à la culture populaire. Fans de série, accros à Netflix, toqués du Dr House, ce livre est pour vous !

Très impliquée dans la vie de sa commune, elle a créé en 2018, avec la médiathèque (la MéMO), Polar’Osny le festival de la littérature policière de la Ville d’Osny (Val-d Oise). La deuxième édition de Polar’Osny, dont Danielle Thiery sera la marraine, aura lieu du 9 au 30 novembre prochains. Au programme, une trentaine d’auteurs, du théâtre, des conférences, des concerts, des expos, des masterclasses et des ateliers d’écriture dans plusieurs établissements scolaires de la commune. Les toiles de la collection Ambiance Polar du peintre-écrivain Roland Sadaune seront exposées et pourront être gagnées par tirage au sort. Le prix Osny & Clyde de la plus belle couverture de roman policier sera décerné à l’issue du salon, le 30 novembre.”

 

Marcos Fontanillas, commissaire au Centre Général de la Police Scientifique, à Madrid, vient de créer une brigade qui expérimente des méthodes nouvelles s’appuyant sur les progrès des neurosciences. Il a recruté à cette fin Mila Ferrer, une jeune criminologue spécialisée en neuropsychologie. Alors quand Tomas Esteban, chercheur d’or, de retour du Venezuela, se fait enlever au beau milieu du mariage de sa sœur, c’est l’occasion rêvée pour l’équipe de tester ses pratiques nouvellement acquises. Très vite, un homme d’origine étrangère est arrêté. Problème : il ne semble pas comprendre le castillan. L’IRM peut-elle aider les enquêteurs à déterminer son origine ethnique, son implication réelle dans l’enlèvement d’Esteban, son mobile ? L’enquête mènera Fontanillas et ses co-équipiers à Caracas, puis en Amazonie, sur les terres des Yanomami, peuple qui fut décrit comme étant le plus agressif du monde.

Recherches scientifiques, traque au fin fond de la forêt amazonienne, rencontre houleuse avec les indiens, découverte du monde interlope des orpailleurs… rien ne manque à ce polar scientifique mais pas que… En lisant Chasseurs d’esprit, on réalise les progrès insensés de la science et comment la police espère en tirer profit. On découvre les Yanomami, une peuplade rude, sauvage. On participe à une noce dans la chaleur espagnole. On constate les ravages écologiques causés par l’exploitation de certaines ressources. On suit un commando de l’armée traquant les garimperos, (chercheurs d’or). Bref on tremble, on voyage, on apprend, on sourit, on frémit… on se régale. Éditions Lajouanie 

 

Je m’ appelle Hadrien Lapousterle et je travaille aux Éditions Galvani. De l’avis général, je suis un type posé et pacifique. Pourtant, il n’a fallu que quatre mois pour faire de moi un tueur. Ma cible, c est mon chef, Grégoire Delahousse. Il vient d être nommé à la tête du pôle Arts et Savoirs. Un harceleur, un costkiller… Cerise sur le gâteau, c est le parfait sosie du Dr House, et il est aussi toxique pour son entourage que son modèle cathodique. Au bout de quelques mois, le service entier est en burn-out. Pas le choix ! Je dois me débarrasser de ce boss machiavélique. Souhaitez-lui bonne chance…

Une comédie noire contre le harcèlement au travail et le burn-out, un hommage aux séries télévisées et à la culture populaire.

Lire un extrait https://fr.calameo.com

____________________________________________________________________________________________________________________

.


c

Philippe Poisson, gestionnaire du carnet criminocorpus, anime la rubrique « Portrait du jour ».

Le carnet criminocorpus est ouvert à un large public au-delà de la seule communauté des chercheurs. Cette rubrique «portrait du jour» permet  de faire connaître d’autres activités croisant l’histoire de la justice à travers le parcours de personne ayant accepté de présenter leur trajectoire professionnelle. On trouvera donc ici des parcours d’historiens, de romanciers , de sociologues, cinéastes, professionnels de la sécurité, etc.  Cette rubrique est animée par Philippe Poisson , membre correspondant du CLAMOR et ancien formateur des personnels à l’ENAP. et l’A.P. La publication du portrait du jour est liée aux bonnes volontés de chacun, nous invitons donc les volontaires à prendre contact avec philippepoisson@hotmail.com – Marc Renneville , directeur du CLAMOR et de Criminocorpus.

A propos du site : Criminocorpus propose le premier musée nativement numérique dédié à l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Ce musée produit ou accueille des expositions thématiques et des visites de lieux de justice. Ses collections rassemblent une sélection de documents et d’objets constituant des sources particulièrement rares ou peu accessibles pour l’histoire de la justice.

Les repères et les outils proposent des données et des instruments d’exploration complémentaires visant à faciliter les études et les recherches.

Nos autres sites : REVUE et le BLOG D’ACTUALITÉS


Vous aimerez aussi...