“Celui de nous deux qui part le premier” de Christian Dorsan

Celui de nous deux qui part le premier, de Christian Dorsan, est un récit coup de poing. Inutile de se le cacher plus longtemps, celle ou celui qui passe à côté de ce roman court, sec, écrit au scalpel, visant l’efficacité sans fioritures, rate un rendez-vous important proposé par la jeune maison d’édition Vibration.

https://www.unidivers.fr/celui-de-nous-deux-qui-part-le-premier-christian-dorsan/

“Christian Dorsan, de son vrai nom Christian Champetier, tire son pseudonyme de son village Orsan dans le Gard. Membre des « Romanciers Nantasi  », il travaille dans l’univers de la presse, collabore au magazine L’Indic et rédige des fiches lectures pour 20 Minutes.

Il aime dire : « J’écris parce que je suis lent d’esprit. Entre le moment de la question et celle de la réponse, s’inscrit un temps infini où peut se dérouler une quantité non négligeable de possibilités. C’est peut-être pour cela que je n’aime pas prendre des décisions ! »

Attiré par la spiritualité, il tente de concilier la théorie avec le quotidien, préférant la simplicité au langage obscur. Malgré la diversité des thèmes abordés et des styles, il y a une constance dans son écriture, la quête de l’identité, le besoin de savoir et de chercher pourquoi il y a quelque chose plutôt que rien. Savoir d’où on vient et quelle est la véritable racine de l’être. Sans être nostalgique, il entretient une relation affective avec les lieux de son enfance et est tombé amoureux de la Bretagne.

Il aime le voyage, la lecture et la marche.”

207 – Portrait du jour : Christian Dorsan, un romancier sensible, attaché à la quête identitaire et à sa région… :

https://criminocorpus.hypotheses.org/98421


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.