“Le dernier dinosaure” de Pierre Willi

Un agent des services spéciaux jongle avec la raison d’État. Un trafiquant joue avec les apparences. Un petit patron anachronique s’est lancé dans une course pour la survie. Un chauffeur routier paradoxal va devoir courir pour sauver sa peau. Voici les destins croisés de quatre hommes condamnés à disparaître… tout en refusant de se laisser vaincre par l’adversité. Ils ne pourront pas tous survivre.

Un parcours sinueux et hétéroclite : élève infirmier psychiatrique, employé de bureau, chauffeur routier, analyste programmeur. Et puis la maladie qui va lui permettre de s’intéresser enfin aux choses sérieuses : écriture, peinture, théâtre, musique…Dans une autre vie, Pierre Willi traverse deux fois l’Altantique sur un voilier de huit mètres, remonte le fleuve Orapu et la rivière Counana en Guyanne.

Il est l’auteur d’une dizaine de romans inspirés de l’air du temps.

Date de parution septembre 2019

Editions Cairn

“Il y a 21 ans, nous avons choisi de nous lancer dans l’aventure des éditions Cairn. En 2017, nous fêtons donc notre vingtième anniversaire ainsi que notre 500ème titre. Installés à Pau, nous publions désormais une cinquantaine de titres par an, des ouvrages qui portent haut et fort l’Histoire, la Culture et le Patrimoine des Pyrénées et du Sud-ouest.

C’est aussi bien l’histoire régionale, thématique à laquelle nous accordons un intérêt particulier et à laquelle nous consacrons plusieurs collections, les Pyrénées que nous avons pour horizon, dans toutes leurs composantes : ethnographique, sportive, historique…l’ Espagne si proche, la découverte des villes et des pays du sud-ouest…

Jean-Luc Kerebel entouré d’une partie de son équipe, devant la maison d’édition paloise, désormais installée à Berlanne.© A. torrent

Notre vision du patrimoine n’est en rien figée, nullement nostalgique d’un temps ancien forcément idyllique… C’est pourquoi nous éditons, aux côtés de textes anciens, des écrits contemporains fidèles à l’esprit et à la culture du Sud et notamment des polars dans le cadre de notre collection « Du Noir au Sud ».

Vous avez des suggestions, des remarques, des critiques… ou des félicitations, n’hésitez pas à nous contacter.

Cairn : mot celtique du gaélique carn, « tas de pierres ». Monticule de terre ou de pierres dressé par les Celtes, peut-être à usage funéraire. Amas de pierres élevés comme point de repère, comme borne par les explorateurs et les montagnards.

Les éditions Cairn bénéficient du soutien de la Région Nouvelle Aquitaine et de la DRAC.”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.