Meurtres au port d’Argelès – Jean-Louis Gary

Dans le port d’Argelès, il est interdit de pêcher ! En ignorant cette règle, même avec une ligne sans appât, Julien va connaître une expérience qu’il ne sera pas prêt d’oublier. Cette prise, réveillera une vieille affaire. La commissaire Marie Sole verra ressurgir ce vieux dossier qui avait marqué ses débuts, alors qu’elle était encore capitaine. Le corps du conseiller bancaire allongé dans les toilettes du casino lui revient en mémoire en entraînant le souvenir des malversations commises sur le compte des clients, ainsi que celui des cinq morts et quatre disparus. Encore furieuse qu’il ait pu lui filer entre les doigts, elle est certaine que l’assassin est parmi ces derniers dont les fantômes hantent toujours ses nuits. Le cadavre remonté par Julien et la sacoche retrouvée par les plongeurs lui offriront la possibilité de revenir sur cette affaire pour chercher à arrêter le criminel ou la criminelle. Une immersion dans le monde bancaire des années soixante-dix… Un « polar » feutré où les morts, les fraudes et l’argent se côtoient de façon implacable sur un air de manipulations.

n°98 de la collection 

Jean-Louis Gary : Natif du Roussillon. Diplômé d’études supérieures, contribue à l’écriture d’ouvrages techniques sur la vente et la gestion d’entreprise. Il intervient en tant que professeur vacataire dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur, tant en Bretagne que sur la Côte d’Azur, tout en exerçant ses fonctions de cadre dirigeant dans divers établissements bancaires, notamment à la « Banque Populaire Côte d’Azur », devenue la « Banque Populaire Méditerranée ». En prenant sa retraite, il s’investira dans d’autres domaines, dont celui de l’écriture et des conférences. Ces ouvrages sont marqués par un thème qui le passionne, celui des manipulations et influences tant individuelles que collectives.

https://www.lespresseslitteraires.com/gary-jean-louis/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.