« Du sang frais pour les archives », un atelier qui vous plonge dans les crimes d’Ancien Régime à Toulouse. 21-22 septembre 2019

S. Renard – Mairie de Toulouse, Archives municipales, FF 743 (en cours de classement). Sac à procès – Procédure criminelle du 30 juillet 1699 pour cas de vol.

À l’occasion des journées du patrimoine, les Archives municipales de Toulouse organisent un atelier intitulé « Du sang frais pour les archives » mettant en lumière les procédures criminelles des capitouls (1670-1790) et, en particulier, les meurtres qui y sont relatés.

Les visiteurs pourront remonter le temps en suivant les capitouls sur les lieux des crimes commis à Toulouse entre 1670 et 1790. À l’aide de la cartographie interactive Meurtres à la carte disponible sur le portail Urban-Hist, ils découvriront non seulement une victime, mais encore une scène de crime qui se dessine avec des objets éparpillés, une arme sanglante hâtivement jetée, des traces de lutte ou de sang… Ils se feront une idée précise du déroulé des événements, déchiffreront les rapports d’autopsie anciens pour identifier les blessures de la victime et localiser les lieux précis des crimes passés, tant dans la ville intra-muros que dans son « gardiage » (banlieue rurale).

Cet atelier peut être complété par la lecture des dossiers des bas-fonds, mettant en lumière différents thèmes abordés dans le fonds de la justice criminelle des capitouls, d’autres thèmes intimement liés à la justice, tout comme des sujets plus insolites qui touchent la vie toulousaine à la fin de l’Ancien Régime.

Retrouvez toute l’information en suivant ce lien :

https://www.archives.toulouse.fr/nous-connaitre/#journesdupatrimoine2019


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.