Catégorie : Articles de la revue Criminocorpus

Ceux qui sont restés : les anciens forçats en Guyane après l’abolition du bagne (Jean-Lucien Sanchez)

« Les visiteurs du Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP) de Saint-Laurent-du-Maroni, situé dans l’ancien camp de la transportation, peuvent y découvrir une exposition permanente dédiée à l’histoire du bagne colonial de...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search