Prisons : les registres d’écrou (Archives des Ardennes)

Page de couverture du premier registre d’écrou de la maison d’arrêt de Sedan, 1875 (cote : 2Y 38)

Comme tout document provenant des administrations publiques, les Archives départementales collectent et conservent les documents émanant des établissements pénitentiaires des Ardennes. Zoom sur l’un d’entre eux : le registre d’écrou.

Les établissements pénitentiaires, plus communément appelés « prison », englobent les maisons centrales, affectées aux longues peines d’emprisonnement et les maisons d’arrêt, de justice et de correction, destinées aux personnes condamnées à un emprisonnement de courte durée : prévenus en attente de passer en correctionnelle (maison d’arrêt), accusés devant passer en cour d’assises (maison de justice) et condamnées correctionnels à moins d’un an (maison de correction). Sont également emprisonnés les condamnés des tribunaux de simple police, les condamnés à la contrainte par corps (dettes) et les détenus passagers en cours de transfert…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site des Archives des Ardennes archives.cd08